24 OCT 17 0 commentaire
Montagard, c’est le pied !

Montagard, c’est le pied !

La chirurgie du pied est une activité phare du Centre Chirurgical Montagard à Avignon, depuis plus de 30 ans. Pour rester un pôle d’excellence, le centre du pied de Montagard investit sans cesse. Il vient d’ailleurs de se doter d’un fluoroscope, un appareil de radiologie mobile, utilisé en salle d’opération.

 

Depuis que cet établissement du Groupe Elsan est devenu un centre spécialisé dans la chirurgie osseuse et articulaire, la chirurgie de la cheville et du pied est une des activités principales de la clinique avec la chirurgie du rachis, de la hanche, du genou et de l’épaule. « L’équipe réalise entre 350 et 400 chirurgies du pied par an, et une croissance d’encore 10% en 2017 », précise Clément Larcher, directeur de l’établissement. L’hallux valgus (déformation du gros orteil) représente la grande majorité des cas traités mais les patients consultent également beaucoup pour des déformations et douleurs dues à l’arthrose ou aux rhumatismes, des douleurs liées à des défauts d’appui ou encore des séquelles d’accident.

 

Après une rénovation complète de l’établissement et la création de quatre salles d’opération dotée d’équipements ultramodernes, la clinique vient d’acquérir un appareil de radiologie mobile supplémentaire qui permet entre autres de contrôler les corrections. « Les images montrent l’architecture osseuse de face et de profil, grâce à un bras coulissant et les doses de rayons X émises sont très faibles », explique Clément Larcher. Ce nouveau matériel permettra aux praticiens de développer les techniques de chirurgie mini invasive et percutanée du pied.

 

Ces techniques introduites en France il y a une dizaine d’années et qui sont actuellement éprouvées, permettent des interventions sur le pied en évitant des incisions parfois délabrantes et qui peuvent rester douloureuses. La chirurgie percutanée n’a pas pour vocation à se substituer à la chirurgie classique mais elle apporte un complément intéressant pour le patient dans le traitement chirurgical de certaines pathologies du pied. Elle apporte par exemple aux patients une réparation souvent plus rapide et moins agressive des actes chirurgicaux.

 

Prendre en charge la douleur

L’équipe chirurgicale spécialisée dans la chirurgie du pied comprend trois des six chirurgiens qui partagent leur temps entre l’Institut de Chirurgie Osseuse Médipole et le Centre Chirurgical Montagard.

 

A Médipole, se déroule le temps du diagnostic qui comprend sur place une analyse clinique, radiologique et une analyse des appuis plantaires par baropodométrie électronique. Une collaboration étroite avec les médecins, les rhumatologues, les  podo-orthésistes et pédicures-podologues de la région permet également de compléter cette prise en charge si besoin. Si un traitement médical ou orthopédique est insuffisant, le patient pourra alors bénéficier d’une prise en charge chirurgicale.

 

Cette année, plus de 60% des interventions de chirurgie de pied ont été réalisées en ambulatoire (sans nuit d’hospitalisation), à Montagard. Mais le retour précoce à domicile n’est possible qu’en l’absence de douleurs. C’est l’utilisation des anesthésies locorégionales et une prise en charge de la douleur associant le traitement médical et des techniques de médecine intégrative  qui permet en effet aux opérés du pied de ne quasiment plus ressentir de douleurs après l’intervention. « Nous utilisons des techniques complémentaires de médecine intégrative telles que les huiles essentielles appliquées au bloc opératoire par le chirurgien pour favoriser la cicatrisation, la photobiomodulation qui permet de stimuler l’activité des cellules ou encore les thérapies laser en post opératoire », annonce le directeur. A Montagard, tout est mis en place pour soulager les patients.

 

Et si le patient n’a pas mal mais préfère tout de même passer la première nuit après l’intervention à la clinique, c’est faisable : « Nous restons à l’écoute des souhaits des patients, insiste Clément Larcher. Nous leur laissons le choix. »

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.