29 JUIN 14 0 commentaire
L’équilibre sagittal du rachis, cet inconnu !

L’équilibre sagittal du rachis, cet inconnu !

En traitant les déformations scoliotiques, le corps médical s’est depuis longtemps intéressé à l’équilibre du rachis dans le plan frontal. En revanche, l’équilibre dans le plan sagittal ou antéro-postérieur a longtemps été négligé et mal compris. Il est pourtant capital pour le confort de vie de nos patients.

Equilibre

Équilibre sagittal idéal = équilibre économique, station érigée avec un minimum de dépense énergétique. L’axe du corps se place au centre du bassin grâce au 3 courbures sagittales : lordose lombaire, cyphose dorsale et lordose cervicale.

 

Comment apparaissent ces courbures au cours de la vie ? Nous n’avons pas toujours été lordosés !

Enfant

En effet, l’enfant naît avec une cyphose globale du rachis.

Les choses changent avec la verticalisation : la position assise puis debout font apparaître les lordoses cervicales puis lombaires.

Enfantevolution

 

Le rachis va alors devoir trouver un nouvel équilibre. Il va régler sa lordose lombaire en fonction du seul paramètre fixe tout au long de la vie du patient : c’est la profondeur du bassin dans le plan sagittal appelée incidence pelvienne.

Bassin étroit

Bassin étroit = peu de lordose lombaire nécessaire pour amener l’axe du corps au-dessus du centre du bassin.

Bassin profond

Bassin profond = nécessité d’une lordose lombaire importante pour placer l’axe du corps au centre du bassin ; les disques lombaires s’ouvrent vers l’avant.

Lordose lombaire

La lordose lombaire est donc une lordose discale due à l’ouverture des disques.

 

Elle est nécessaire à l’équilibre du patient. Elle peut être perdue au cours de la vie, soit progressivement par la dégénérescence discale inéluctable, soit brutalement par exemple suite à une fracture du rachis thoracolombaire.

Cyphose globale

Patient en cyphose globale qui compense son déséquilibre par un flessum des genoux.

Fracture L4

Fracture de L4 qui nécessite une réduction chirurgicale rapide sous peine d’engendrer un déséquilibre antérieur très difficile à traiter dans un second temps.

 

Il est donc capital pour nos patients que nous puissions leur proposer des techniques chirurgicales qui permettent de restaurer cette lordose. Par exemple, la mise en place de cages intersomatiques permet de réaliser une arthrodèse lombaire en  respectant ces principes.

colonnevis

 

De même en traumatologie, l’utilisation de matériel performant est indispensable :

Image 12Image 13Image 14

 

Exemple de réduction chirurgicale d’une fracture cyphosante :

Image 15Image 16

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.