29 JUIN 14 0 commentaire
Guide de visée personnalisé (3D) BLUE PRINT pour prothèse d’épaule : un bond en avant !

Guide de visée personnalisé (3D) BLUE PRINT pour prothèse d’épaule : un bond en avant !

Depuis une vingtaine d’année, la chirurgie prothétique de l’épaule a pris un essor très important permettant de soulager de manière remarquable les patients souffrant d’arthrose de l’épaule. Les résultats fonctionnels aujourd’hui sont excellents (comparables à ceux que l’on peut obtenir avec une prothèse de hanche dans l’arthrose de la hanche) avec récupération d’une mobilité indolore, proche de l’épaule normale dans la majorité des cas.

 

Les axes de recherche médicale ont porté plus récemment sur la pérennisation dans le temps de ces bons résultats.

 

La durée de vie de ces prothèses est intimement liée au comportement de la prothèse glénoïdienne (partie de la prothèse collée sur l’omoplate). En effet, sur les moyen et long termes, la défaillance de ces prothèses va résulter dans la très grande majorité des cas du descellement de la glène prothétique fixée sur l’omoplate.

 

Des études ont montré qu’un positionnement idéal per opératoire de cette partie de la prothèse était directement corrélé à une meilleure longévité de l’implant et qu’au contraire, un mauvais positionnement de cet implant entraînerait un descellement précoce. Des « règles d’or » ont ainsi été adoptées pour optimiser la technique opératoire de la pose de cette partie de la prothèse.

 

On a ainsi défini l’emplacement idoine avec des écarts tolérables de moins de 10° dans tous les plans de l’espace par rapport cette position. Or, il s’avère que même un chirurgien aguerri à ce type de chirurgie peut faire des erreurs de l’ordre de 15° durant l’intervention et la pose de la prothèse !

 

Pour pallier cet écueil, un système révolutionnaire de visée a été récemment développé. Il s’agit d’un système personnalisé, propre à chaque patient, fabriqué sur mesure par impression 3D à partir d’un simple scanner de l’épaule.

 

Avant l’intervention et grâce à une reconstruction informatisée de l’articulation de l’épaule, le chirurgien va définir la taille et le meilleur positionnement de la prothèse pour chaque patient. Il commande ensuite un guide de visée (fabriqué par imprimante 3D) qu’il utilisera pendant l’intervention pour reproduire précisément ce qui avait été programmé.

omoplate

Omoplate

planification prothèse

Planification prothèse

Définition du guide

Définition du guide

 

Ce système permet ainsi d’assurer une pose individualisée de la partie glénoïdienne de la prothèse au degré et au millimètre près garantissant une durée de vie maximalisée de l’implant.

Création du guide

Création du guide

Guide 3D

Guide 3D

Positionnement

Positionnement

 

En dehors des concepteurs du système, le Centre Chirurgical Montagard à Avignon a été le premier centre de chirurgie de l’épaule à proposer ce système à ses patients dans le grand sud-est de la France. Les résultats radiologiques et fonctionnels des patients opérés depuis quelques mois sont conformes au cahier des charges et le système personnalisé a permis en outre de diminuer de manière significative le temps opératoire.

Le surcoût significatif du système est entièrement pris en charge par le Centre Chirurgical Montagard.

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.